Avoir un poulailler : normes, réglementations et interdictions



Avoir un poulailler dans son meilleur jardin rime avec de nombreux avantages. Ramasser des œufs d’une fraîcheur irréprochable chaque jour pour un petit déjeuner succulent, réduire à moitié les déchets ménagers pour constituer en partie l’alimentation des poules ou encore avoir un bon engrais pour votre potager, voilà autant d’intérêts qui poussent la plupart des familles à adopter un poulailler.

introMais l’installation d’un poulailler demande des normes et des réglementations à suivre. Pour que votre voisinage ne soit pas dérangé par la présence d’un tel équipement, il faut respecter la réglementation d’un poulailler en ville tout comme la réglementation d’un poulailler en campagne.

En effet, il existe une législation pour l’installation d’un poulailler comme la distance réglementaire à respecter d’un poulailler à une habitation. La réglementation pour construire un poulailler est également très importante. Toutes les règles à respecter sont dans cet article.

Réglementation suite à l’installation d’un poulailler

PLU

Enfin décidé à installer un poulailler dans votre jardin ? Avant de vous mettre à la recherche du poulailler de vos rêves, la première étape à faire est de contacter les services compétents de votre mairie pour connaitre la législation en vigueur.

pluEn effet, chaque ville et village possède leur propre législation pour l’implantation d’un poulailler. Souvent, la législation interdit l’installation d’un poulailler en ville. Autrement dit, certaines mairies ont pris une nouvelle législation de poulailler en zone urbaine pour éviter sa prolifération.

En revanche, la réglementation de poulailler à la campagne est plus simple étant donné que les mairies encouragent même les habitants à avoir un poulailler.

Attention, il faut être vigilant concernant la législation de poulailler en lotissement. Le règlement intérieur peut interdire cette pratique.

Normes liées au nombre de poules par m²

normesliesÉtant un particulier, l’élevage de vos poules est considéré comme un élevage familial. En d’autres termes, les poules que vous élevez dans votre poulailler ne sont que des animaux de compagnie ou d’agrément.

Vous êtes ainsi un éleveur particulier. Si vous élevez plus de 50 volailles durant une période de plus de 30 jours, la déclaration de votre élevage est nécessaire puisque vous êtes considéré comme un éleveur professionnel.

Il faudra alors respecter la législation d’un poulailler industriel.

Réglementation pour le lieu d’installation

reglementationPoulailler et voisinage ne font pas bon ménage si vous ne respectez pas la réglementation d’installation d’un poulailler. En effet, il existe une réglementation concernant la distance du poulailler jusqu’à l’habitation pour éviter le trouble de voisinage.

La mairie vous dira la législation de poulailler particulier ou familial à suivre pour que vos voisins ne soient pas perturbés par la présence de votre poulailler. Votre poulailler doit même respecter une distance par rapport à votre voisinage.

Déclaration auprès de la mairie

declarationQuand est-ce qu’une déclaration auprès de la mairie est nécessaire ? Pour répondre à cette question, tout dépend de la superficie de votre poulailler. La législation de la construction d’un poulailler exige une déclaration obligatoire si la surface de l’abri se situe entre 5 m² et 20 m².

Vous êtes tenu ainsi de déclarer préalablement les travaux effectués. En revanche,  la réglementation de la construction d’un poulailler dont la superficie intérieure ne dépasse pas les 5 m² n’est pas la même. Cette surface ne nécessite pas une déclaration préalable.

Si vous avez prévu de construire un poulailler pour une surface supérieure à 20 m² au sol, la législation pour poulailler XXL s’applique en demandant un permis de construire.

Obligations et interdictions liées au voisinage

Nuisances sonores

L’installation de votre poulailler ne doit en aucun cas endommager la tranquillité de votre voisinage. Même s’il n’existe pas une distance minimale à respecter imposée par la loi concernant le lieu d’implantation d’un poulailler, la considération du voisinage est importante pour un respect mutuel.

nuisancesonorePour cela, votre poulailler ne doit pas générer des nuisances sonores. Pour éviter que vos volailles ne se promènent partout, la législation d’un poulailler pour le respect du voisinage demande l’utilisation d’un enclos. Cette réglementation de poulailler en ville empêche vos poules de traîner partout notamment sur la voie publique ou sur les terrains de vos voisins.

Sachez que le chant d’un coq le matin ou le soir n’est pas une nuisance sonore selon la réglementation d’un poulailler en zone urbaine. Toutefois, si vous avez plusieurs coqs, la réglementation d’un poulailler en lotissement peut considérer leurs chants comme étant une nuisance.

Nuisances olfactives

nuisanceolfactiveOutre les nuisances sonores, le poulailler pourrait engendrer une nuisance olfactive susceptible d’importuner le voisinage. À cet effet, il est conseillé de nettoyer régulièrement votre poulailler afin d’éviter la propagation des mauvaises odeurs.

La réglementation sanitaire d’un poulailler entre en jeu en respectant les interdictions de nuisance d’un poulailler pour un meilleur entretien. Toujours en termes de nuisances olfactives, la législation de poulailler est différente en hiver pour le bien-être de vos volailles.

prévenir son voisinage avant l’installation

prevenirsonvoisigage1La réglementation d’un poulailler à la campagne n’est pas la même que celle en ville. Le milieu urbain peut détenir des arrêtés municipaux prescrivant l’interdiction d’un poulailler xxl.

Toutefois, le respect de la réglementation du poulailler vis-à-vis de votre voisinage est essentiel pour une ambiance sans ennui.

Pour cela, vous pouvez annoncer à vos voisins votre futur projet d’installer un poulailler avant d’en acheter un. De cette manière, vous pouvez être sur si cela pouvait les déranger ou pas.

Avec vos voisins, vous pouvez ensemble déterminer l’emplacement idéal de votre poulailler pour qu’il ne soit pas un désagrément pour eux.

prevenirsonvoisigage2Maintenant que vous avez votre poulailler et que vous ayez des œufs frais tous les jours, il n’y a pas de mal à donner quelques œufs ultras frais à vos voisins. C’est une belle façon pour les remercier pour leur coopération.

Ils seront ravis de savourer à la fraîcheur des œufs et peut-être qu’ils oublieront les nuisances olfactives de vos volailles. Entre autres, ceci renforce vos relations de voisinage pour un futur plus harmonieux. Un jour, ils décideront à leur tour d’avoir un poulailler.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5, 00 out of 5)
Loading...Loading...